Référencement des mutuelles de la Défense (octobre 2017)


La lettre officielle était très attendue chez les acteurs des mutuelles de la défense candidats au référencement.  Elle est arrivée ce matin (5 octobre) chez les acteurs concernés et confirme les informations publiées par l’Argus de l’assurance le 26 septembre dernier selon lesquelles les quatre candidats ont en effet été référencés et ce,  pour les deux périmètres (civils et militaires).

 

La décision qui devrait faire date selon l’Argus de l’assurance prend effet au 1er janvier 2018.

Quatre acteurs avaient postulé à cet important appel d’offres, trois tenants et un nouveau :

1) Unéo, avec la GMF et la Mutuelle générale de la Police (MGP), est référencée en santé du côté des militaires.

2) La Fédération TEGO (AGPM, GMPA, MAA et Mutuelle civile de la Défense) également avec son produit Fortego (santé et prévoyance). À noter : en 2009, AGPM et le GMPA étaient alors positionnés sur les militaires, en partenariat avec Unéo, tandis que la Mutuelle civile de la Défense, désormais dans KLESIA, était référencée en 2009 pour les civils.

3) La mutuelle nationale aviation marine (MNAM) fait désormais partie du giron d’Harmonie Fonction Publique (HFP) et avait été référencée sur le périmètre civil.

4) Et, enfin, quatrième postulant, un nouveau venu en la personne d’Intériale.

 

Incidence  pour  les  adhérents d'UNEO

Pas de changement, mais il est envisageable que les autres organismes référencés fassent des offres pour inciter les personnes à adhérer chez eux en changeant de mutuelle.

Il faut souligner que les adhérents d'UNEO sont de facto également adhérents d'une des mutuelles sociales historiques qui offrent de nombreuses possibilités d'aides pour un montant extrêmement modique (MAA-MNM-CNG.MG)

 

Suppression du  précompte mutuelle à compter du 1/1/2018

Le  ministère des Armées a décidé de supprimer le précompte de la mutuelle complémentaire à compter du  1/1/2018.

Cette mesure ne concerne que les personnels d'active qui ne devraient plus avoir de prélèvement de mutuelle sur leur feuille de solde mais qui devront payer directement à leur mutuelle, comme actuellement les retraités.

Les adhérents ANOCR, tous retraités, ne sont donc pas concernés.

 

Michel BRUNET